FORUM SAINT-JOHN PERSE

Forum de discussions du site Internet Sjperse.org. Discussions et réflexions à propos de Saint-John Perse et de sa poésie ; informations relatives à la diffusion de son oeuvre.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Au-delà des devinettes de Céleste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Au-delà des devinettes de Céleste   Mar 15 Aoû - 13:59

Chers agrégatifs, beaucoup de vos questions précédentes (sur "L'agreg et nous") à propos des oeuvres de Perse à votre programme, concernent certaines images poétiques qui vous paraissent particulièrement étonnantes, souvent déroutantes.

La perplexité qui est aujourd'hui la vôtre fut en quelque sorte la même que celle qui fut immortalisée en son temps par Proust, au détour d'une page de la Recherche, dans Sodome et Gomorrhe. Céleste, un personnage haut en couleurs directement inspiré de Céleste Albaret, la propre gouvernante du romancier, feuillette un jour un recueil de poèmes, « des vers admirables et obscurs de Saint-Léger Léger » est-il précisé. Et alors, profondément intriguée, elle interroge : « - Mais êtes-vous bien sûr que ce sont des vers, est-ce que ce ne serait pas plutôt des devinettes ? ». Et le narrateur ajoute : « Evidemment pour une personne qui avait appris dans son enfance une seule poésie : Ici-bas tous les lilas meurent, il y avait manque de transition.»

Certes, Céleste est un personnage qui ne brille pas par son esprit, un personnage dévoué, pétri de bon sens et de bonne volonté. Devant la poésie de Perse, elle ne fait qu'exprimer très honnêtement un haut niveau de perplexité, qui la laisse désemparée devant ce qui lui paraît relever davantage de la charade que de la poésie à laquelle elle est accoutumée, ce à quoi plus exactement elle a été conditionnée à identifier pour tel.

Je n'ai pas l'intention de considérer avec désinvolture les questions de ceux d'entre vous qui seraient amenés sinon à l'hypothèse de Céleste, mais en tout cas, à buter sur cette imagerie poétique si étrange de prime abord, qu'on est certainement enclin à une torpeur, voire à un découragement. Je sais, comme tout un chacun, qu'il est souvent difficile de pénétrer dans cet univers si singulier, déroutant du point de vue lexical et par ses usages d'imagerie justement. Mais je crois que, surtout dans la position qui est la vôtre, avec Saint-John Perse à votre programme, il ne faut pas s'arrêter à ces premières difficultés. Une fois passé le moment essentiel d'une lecture thématique, dont j'ai déjà dit qu'elle devait précéder les investigations concernant le sens littéral, vient effectivement le moment d'un décryptage des métaphores, formules et images. Je ne recommanderais jamais assez en l'occurrence deux qualités qui me paraissent indispensables : la patience et la méthode.

Je suis également à votre disposition pour recevoir, sans retenue, vos interrogations perplexes, en ne se retreignant pas au jeu des devinettes, mais en essayant de vous éclairer sur ces fameux "vers obscurs mais admirables de Saint-Léger Léger". Ouvrez le ban...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Sebum

avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : A l'orée de Paris
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Cheval noir   Mar 15 Aoû - 17:24

"un homme s'approchant des grandes cérémonies majeures où l'on immole un cheval noir" (p.14, in Vents) : est-ce que cela fait référence aux immolations de chevaux telles qu'on peut en trouver dans le Mahâbhârata? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesjeuneschercheurs.forumculture.net/index.forum
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Au-delà des devinettes de Céleste   Mar 15 Aoû - 18:29

Je vous réponds donc ; vous ne m'en voudrez pas d'avoir redirigé votre sujet vers celui-ci, consacré justement à ce type de questions...

Alors : le champ référentiel visé par cette mention de Vents, I, 2 est effectivement celui d'un rituel, mais les sources d'inspiration du poème ne sont pas à rechercher du côté du Mahâbhârata, mais plutôt de celui des rites chamaniques, mongols ou amérindiens. Cela dit, étant donné que Perse se servait d'une multitude de sources dans la genèse de ses poèmes, je ne révoquerais pas entièrement votre hypothèse, pour laquelle je vous félicite au passage. Il faudrait peut-être voir dans quel contexte le Mahâbhârata accueille ce type de scène-là...

En tout cas, ce passage est d'une très grande importance, car il induit une puissance symbolique du cheval comme signe chamanique de taille. J'ai proposé une explicitation de cette mention, qui sera reprise et développée plus loin dans le poème, toujours dans sa première partie, mais au chant 7 (p. 28 de votre édition) : http://www.sjperse.org/comm.vents1.htm

L'image a été commentée abondamment par Mireille Sacotte, dans son Parcours de Saint-John Perse et par Roger Caillois, dans sa Poétique de Saint-John Perse (p. 55).

Ai-je répondu à votre question de manière satisfaisante ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Sebum

avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : A l'orée de Paris
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Au-delà des devinettes de Céleste   Mar 15 Aoû - 18:51

Parfait!
Merci (j'ai pu remarquer en effet la muliplicité du terreau inspirateur de SJP, à la fois biblique, antique, oriental, chamanique, boudhiste...).
Cette alliance de sources conjointement convoquées n'est pas sans être un facteur essentiel de poésie en lui donnant une dimension universellement spirituelle, voire cosmique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesjeuneschercheurs.forumculture.net/index.forum
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Au-delà des devinettes de Céleste   Mar 15 Aoû - 18:55

Tout ce que vous dites là est si juste... Je n'ai rien à ajouter... En vérité, la multiplicité des sources est chez Perse un effet de la curiosité immense qui l'animait et qui ne l'a jamais laissé... Pour ce qui est du domaine de la spiritualité en effet, les sources sont nombreuses - certaines, plus favorisées que d'autres, notamment tout ce qui touche aux spiritualités asiatiques (j'ajouterais à toutes celles que vous avez citées, le taoïsme).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
zeugma



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Au-delà des devinettes de Céleste   Dim 20 Aoû - 18:55

Merci pour cette belle référence à Proust, M. Céry:
J'en ajouterais une autre qui convient, il me semble très bien à la découverte de Saint John Perse:

"Ce que nous n'avons pas eu à déchiffrer, à éclaircir par notre effort personnel, ce qui était clair avant nous, n'est pas à nous."
(Le temps retrouvé).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zeugma



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: "homme de paille"   Dim 20 Aoû - 19:02

(Pardonnez par avance mon incurie, je n'en suis pas encore à la phase lecture de critiques, je pose peut-être une question évidente)

Est-ce que l'expression "homme de paille" (qu'on trouve à plusieurs reprises) est une expression directement issue de TS Elliot, ou une invention persienne (ou autre chose encore)?

Je suis tombée sur le poème "Aumône aux hommes de peu de poids", p. 465 du Pléiade, traduction de TS Elliot:

"Nous sommes les hommes sans substance
nous sommes les hommes faits de paille (...)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Au-delà des devinettes de Céleste   Lun 21 Aoû - 0:50

zeugma a écrit:
Merci pour cette belle référence à Proust, M. Céry:
J'en ajouterais une autre qui convient, il me semble très bien à la découverte de Saint John Perse:

"Ce que nous n'avons pas eu à déchiffrer, à éclaircir par notre effort personnel, ce qui était clair avant nous, n'est pas à nous."
(Le temps retrouvé).

Cette citation pourrait presque constituer le credo du lecteur de Saint-John Perse. Lire Perse, c'est une conquête personnelle, et de chaque instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Au-delà des devinettes de Céleste   Lun 21 Aoû - 0:54

zeugma a écrit:
(Pardonnez par avance mon incurie, je n'en suis pas encore à la phase lecture de critiques, je pose peut-être une question évidente)

Est-ce que l'expression "homme de paille" (qu'on trouve à plusieurs reprises) est une expression directement issue de TS Elliot, ou une invention persienne (ou autre chose encore)?

Je suis tombée sur le poème "Aumône aux hommes de peu de poids", p. 465 du Pléiade, traduction de TS Elliot:

"Nous sommes les hommes sans substance
nous sommes les hommes faits de paille (...)"

Tout d'abord, j'espère que vous me pardonnerez d'avoir déplacé votre message ici : j'ai pensé que la question entrait davantage dans le cadre de ce sujet...

Il faudrait peut-être vérifier la date de ce texte d'Eliot ; personnellement, je pencherais plutôt pour un mouvement inverse, puisqu'il me semble que dans ce cas, c'est plutôt Eliot qui s'est inspiré de Perse : "Aumône aux hommes de peu de poids" est une allusion directe au terme dAnabase : "hommes de peu de poids dans la mémoire de ces lieux"...
Je vous rappelle qu'Eliot a été l'un des premiers traducteurs anglais d'Anabase. Il faudrait vérifier la date ; tenez-moi au courant... En tout cas votre acuité s'exerce bien, félicitations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au-delà des devinettes de Céleste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au-delà des devinettes de Céleste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Stevens, Shane] Au-delà du mal
» L'argus bleu céleste
» [Lovecraft, H.P.] Par-delà le mur du sommeil
» Titanic, au delà d'une malédiction
» [JEU] Devinettes potteriennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM SAINT-JOHN PERSE :: ARCHIVES : SAINT-JOHN PERSE À L'AGRÉGATION DE LETTRES 2007 :: Dialogues agrégatifs : discussions à propos de la présence de Saint-John Perse au programme du concours (session 2007)-
Sauter vers: