FORUM SAINT-JOHN PERSE

Forum de discussions du site Internet Sjperse.org. Discussions et réflexions à propos de Saint-John Perse et de sa poésie ; informations relatives à la diffusion de son oeuvre.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Juste envie de dire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hapaxe

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : ici et maintenant
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 13:52

Juste envie de dire que c'est un véritable plaisir de lire une poésie du sourire, du consentement au monde et à l'homme. Enfin, l'on cesse de s'appitoyer...Quelle bouffée d'air...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 14:46

Quant à moi, je tiens à dire combien vous voyez juste... C'est cela même, ce que Nietzsche vomme l' amor fati. Et en effet, cette poésie change radicalement de toute la tradition lacrimale inaugurée par les Romantiques. Il est si facile de s'appitoyer effectivement, et ce faisant on satisfait cette si profonde attente qui persiste en tout être humain, d'une complaisance infinie. Cette oeuvre en revanche vous arrache de ce torrent de complaisance, de flagellation et de dénigrement du monde, qui est l'apanage des vaincus. Ce faisant (et sans que cela se résume simplement en un quelconque "optimisme"), chaque verset de Perse vous permet de plonger dans un vivier inépuisable de force vitale. Personnellement, je ne connais pas d'équivalent. Cette poésie agit véritablement (et tant de lecteurs l'ont dit avant moi) comme par une sorte de sortilège et de puissance.

Nommer une oeuvre qui est le fondement même de tout un parcours poétique, du nom d'Eloges, cela est réellement lourd de sens.
Et Heidegger, lui, avait vu dans la poésie une mission de célébration du monde, une alliance du denken et du danken.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Hapaxe

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : ici et maintenant
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 15:00

Tout à fait...

On dit que la poésie de saint-john Perse et de Claudel se ressemblent sur bien des points. Néanmoins, j'ai l'impression que Claudel se donne plus facilement, beaucoup plus facilement, à cette fameuse "complaisance", notamment dans ses pièces. Il n'y a qu'à relire Tête d'Or, même le héros éponyme, parangon du "sol invinctus" si je puis dire, se laisse tenter par l'ennui et la tristesse. Aucun "sourire" ne se lit sur son visage même lorsqu'il est au faîte de son élan vital. Or le sourire est là chez Saint-John Perse.

Ce que je retiens, c'est un réel effet, un effet physique, qui vient d'une sublimation de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaïa



Nombre de messages : 10
Localisation : Atlantique
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 19:47

"Toutes choses courent à la vie comme courriers d'empire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 20:01

Je ne serais pas aussi sévère pour Claudel, mais je suis d'accord sur le fond, quand vous mentionnez cette spécificité "solaire" de Saint-John Perse.

Vous savez, quand vous mentionnez le sourire de Perse, il est une mention, dans Vents, je ne sais plus où, qui est si belle, et je trouve, si émouvante en elle-même, que j'en sui muet : "Je te chercherai, sourire, qui nous conduise un soir de Mai mieux que l’enfance irréfutable."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Hapax

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Le sourire de Perse   Ven 25 Aoû - 20:23

Bonsoir,
Je suis heureux de me présenter devant vous mon livre d'une main, une fiche d'occurrences lexicales dans l'autre et bien sûr la sourire aux lèvres pour préciser que ces mots se trouvent page 60, dans Vents III, 5.
Je vous remercie d'avoir souligné ce passage et d'en motiver la relecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 20:27

"Et le délice encore du mieux dire engendrera la grâce du sourire…"
ça, je crois que c'est dans Amers

merci à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Hapax

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 23:11

Je vous remercie de savoir nous inciter à lire Saint-John Perse dans son intégralité, à la recherche cette fois-ci d'un "sourire", livré au seuil d'Amers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 23:22

M. Céry, je m’étais inscrit il y a quelques jours sur le forum. Je suis l’étudiant anglais des Cours de civilisation française de la Sorbonne, Alex Whitfield. Je lis à ce moment Saint-John Perse, Anabase, en français dans le édition de poche de Gallimard. Vous m’avez dit que vous m’aurez conseillé un édition anglais. Pouvez-vous m’indiquer, s’il vous plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Sophie

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 23:22

Imaginez le charme : je viens de m'enregistrer sur ce forum, et voilà que je suis accueillie par le sourire de Saint-John Perse !

Je m'aperçois que j'arrive bien en retard : les dialogues vont bon train, mais je ne savais rien de la création de ce forum, avant l'actualisation de la rubrique du site de Monsieur Céry.

Je suis littéralement passionnée par la lecture des poèmes de Saint-John Perse, parmi toutes les autres de notre programme d'agrégation.
Merci pour le site, le forum, tout cet enrichissement...
Sophie Mahner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 23:33

Non, vous n'arrivez pas tard, mais à point.
A vrai dire, une succession d'inscriptions se vérifie depuis hier, où j'ai mis en ligne cette réactualisation de la rubrique : il est vrai que le forum n'était pas indiqué sur le site jusqu'alors...
Soyez donc la bienvenue, d'autant plus que (je le vois dans votre "Profil"), vous êtes de Bordeaux, et le jeune Alexis Leger y a fait toutes ses études supérieures...
A très bientôt et un grand merci por votre inscription.
Loïc Céry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 23:35

Alex a écrit:
M. Céry, je m’étais inscrit il y a quelques jours sur le forum. Je suis l’étudiant anglais des Cours de civilisation française de la Sorbonne, Alex Whitfield. Je lis à ce moment Saint-John Perse, Anabase, en français dans le édition de poche de Gallimard. Vous m’avez dit que vous m’aurez conseillé un édition anglais. Pouvez-vous m’indiquer, s’il vous plaît ?

Cher Alex, je ne vous ai pas oublié ; je vous envoie demain les références de la traduction la plus "souhaitable".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 23:40

Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 23:48

M. Céry, excusez-moi de vous dérenger encore. Je lisais Anabase, et je trouve beaucoup que ça ressemble à Waste Land de Eliot (mon poète préféré). Que pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 23:52

La sensation de l'espace, la profondeur du regard. Je crois que c'est ça qui fait la proximité...

Vous allez être content, Alex : cette année, la correspondance de Saint-John Perse avec Eliot a été publiée chez Gallimard. En voici les références : Lettres atlantiques : Saint-John Perse, T.S. Eliot, Allen Tate, 1926-1960. Textes réunis, traduits et présentés par Carol Rigolot, Paris, Gallimard, Les Cahiers de la NRF, « Cahiers Saint-John Perse », N° 17, 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 23:57

Je ne savais pas même qu'ils se connaissaient !

Merci vraiment pour l'indication !
Revenir en haut Aller en bas
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Ven 25 Aoû - 23:59

En plus d'avoir été le premier traducteur en anglais d'Anabase, Eliot a été le premier à proposer la candidature de Saint-John Perse pour le Prix Nobel de Littérature : http://www.sjperse.org/prixnobel.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Olivier



Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Dim 27 Aoû - 4:08

Bonjour,
Je suis étudiant en classe préparatoire et je découvre ce site avec ravissement! Les extraits de lectures, notamment, sont magnifiques, et ma gourmandise vous supplie d'en publier de nouveaux si vous le pouvez( les liens vers les extraits de lectures des différents recueils et vers la page/ les extraits d'Exil sont d'ailleurs peu mis en valeur, à mon humble avis: pages voix.htm et lectures.htm . Ce n'est qu'après avoir visité longuement ce site que j'ai trouvé les extraits sonores, et via un lien direct proposé par google ^^)

Le sourire apparaît dans beaucoup de commentaires, j'en suis frappé car c'est aussi la sensation dominante pour moi, - et pourtant la concordance des impressions est rare habituellement - , ce sourire que l'on pressent et que l'on partage...

Avec tous hommes de douceur, avec tous hommes de sourire sur les chemins de la tristesse...

Peut-être naïvement, j'ai aussi la certitude que la poésie commence ici bien avant le langage, même si, bien sûr, peu de poètes maîtrisent et exploitent aussi bien la langue. L'émerveillement est simple, premier, possible.
...avec les choses les plus vaines, avec les choses les plus frêles, la simple chose, la simple chose que voilà, la simple chose d'être là, dans l'écoulement du jour...
Ce qui provoque en moi une extase toujours renouvelée (dont les manifestations sont souvent cocasses, je vous passe les détails), c'est bien ce sentiment que "pratiquer la poésie"(Breton) devient possible... la puissance du souffle est suffisamment grande pour déborder du livre et changer notre regard sur le monde.
Je me rends compte que je tombe dans l'analyse, travers d'étudiant oblige ^^, mais c'était simplement une façon d'exprimer mes impressions!
Olivier

p.s: Julien Gracq compare SJP dans un de ses textes critiques à du chewing-gum: ça a du goût, mais on s'en lasse vite, dit-il un peu méchamment. Je ne résiste pas longtemps à SJP, moi non plus, mais davantage à cause de la violence et de la profusion des sensations communiquées... chewing-gum ou piment, je laisse ouvert le concours des métaphores culinaires!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hapax

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Dim 27 Aoû - 9:04

Olivier a écrit:
Ce n'est qu'après avoir visité longuement ce site que j'ai trouvé les extraits sonores
Le site de Loïc Céry est à l'image du texte persien : il faut multiplier les visites pour trouver les liens qui fédèrent les éléments ; il ne se livre pas, résiste, en quelque sorte, pour offrir un bonheur plus grand à l'opiniâtre qui va jusqu'au bout du parcours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hapaxe

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : ici et maintenant
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Dim 27 Aoû - 10:23

C'est BÔ ce que tu dis là Hapax....!!!

Et tellement vrai surtout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hapaxe

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : ici et maintenant
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Dim 27 Aoû - 11:27

Vents IV, chant 2...Quelle offrande faite à l'homme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Dim 27 Aoû - 12:04

"Et la saison de l'homme sur nos lèvres comme un thème nouveau..."

De là, de cette "offrande", tout cet humanisme de Saint-John Perse, dont on a beaucoup parlé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Dim 27 Aoû - 12:36

Olivier a écrit:
Bonjour,
Je suis étudiant en classe préparatoire et je découvre ce site avec ravissement! Les extraits de lectures, notamment, sont magnifiques, et ma gourmandise vous supplie d'en publier de nouveaux si vous le pouvez( les liens vers les extraits de lectures des différents recueils et vers la page/ les extraits d'Exil sont d'ailleurs peu mis en valeur, à mon humble avis: pages voix.htm et lectures.htm . Ce n'est qu'après avoir visité longuement ce site que j'ai trouvé les extraits sonores, et via un lien direct proposé par google ^^)

Le sourire apparaît dans beaucoup de commentaires, j'en suis frappé car c'est aussi la sensation dominante pour moi, - et pourtant la concordance des impressions est rare habituellement - , ce sourire que l'on pressent et que l'on partage...

Avec tous hommes de douceur, avec tous hommes de sourire sur les chemins de la tristesse...

Peut-être naïvement, j'ai aussi la certitude que la poésie commence ici bien avant le langage, même si, bien sûr, peu de poètes maîtrisent et exploitent aussi bien la langue. L'émerveillement est simple, premier, possible.
...avec les choses les plus vaines, avec les choses les plus frêles, la simple chose, la simple chose que voilà, la simple chose d'être là, dans l'écoulement du jour...
Ce qui provoque en moi une extase toujours renouvelée (dont les manifestations sont souvent cocasses, je vous passe les détails), c'est bien ce sentiment que "pratiquer la poésie"(Breton) devient possible... la puissance du souffle est suffisamment grande pour déborder du livre et changer notre regard sur le monde.
Je me rends compte que je tombe dans l'analyse, travers d'étudiant oblige ^^, mais c'était simplement une façon d'exprimer mes impressions!
Olivier

p.s: Julien Gracq compare SJP dans un de ses textes critiques à du chewing-gum: ça a du goût, mais on s'en lasse vite, dit-il un peu méchamment. Je ne résiste pas longtemps à SJP, moi non plus, mais davantage à cause de la violence et de la profusion des sensations communiquées... chewing-gum ou piment, je laisse ouvert le concours des métaphores culinaires!!

Olivier, soyez le bienvenu sur le forum.
Vos propos sont si justes, et si admirables... "la poésie commence ici bien avant le langage" : oui, il y a tellement de cela chez Perse. Une énonciation du poème qui fait ressentir que la parole préexiste.
Et encore, "la puissance du souffle est suffisamment grande pour déborder du livre et changer notre regard sur le monde" : c'est justement ce qui rend cette oésie suffisamment rare pour qu'elle soit, à mes yeux, irremplaçable. Où avez-vous vu l'équivalent d'une telle puissance ? Moi, je le dis : je n'en connais pas. Et vous pointez là un aspect fondamental du contact avec cette oeuvre : il est de nature à modifier votre propre vision du monde. Saint-John Perse est de ceux qui vous somment de vous dégager d'un engourdissement général (de la perception, de la présence...) pour vous conduire vers un surcroît d'existence. Et le recours, en l'occurrence, est proprement inépuisable.

C'est pourquoi Julien Gracq n'est pas seulement méchant dans ce qu'il dit, il est profondément inepte. Mais j'y vois surtout, de sa part, une chute exemplaire, dans un piège auquel beaucoup ne résistent pas devant cette poésie. Supervielle, Ponge, y sont tombés également. Il s'agit, pour aller vite, du piège de la "grandeur", qui est l'enveloppe du propos, mais qui n'en rend compte que partiellement. Ceux-là n'ont donc pas résisté à leur aversion avouée pour tant de grandeur proclamée, alors qu'il s'agissait d'aller au-delà pour, par exemple, être sensible à cette restitution d'une présence accrue au monde, comme vous y avez été.
Et pourtant, quand vous dites que chez Perse, en-deça même de la richesse et de la beauté du langage, "L'émerveillement est simple, premier, possible", c'est précisément la définition que Julien Gracq donne de toute poésie, lui selon qui "il n'est pas de poésie sans un sentiment de la merveille". J'y vois, de manière plus fondamentale que le jugement qu'il a pu avoir sur Perse, le plus profond aveu d'une admiration évidente, mais comme trop envahissante. Car la merveille du monde, elle est partout chez Perse.

Et l'extase que vous dites, je la comprends si bien...
Pour ce qui est des documents sonores de lectures poétiques, vous avez raison : les pages qui y sont consacrées ne sont pas assez mises en valeur ; je compte en faire un lien à partir de la rubrique agrégation, mais je vais surtout étendre ce volet. Oui, je dispose d'autres lectures, je vous préviendrai de la mise en ligne de cette rubrique "augmentée".

Merci encore pour votre message, et à très bientôt,
Loïc Céry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Olivier



Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   Dim 27 Aoû - 17:40

Merci d'avance, alors!! Je sautille déjà de joie Very Happy

Ce que vous dites sur Gracq est, je trouve, très très juste.
C'est par son excès même que la poésie de Saint-John Perse peut déplaire; jugée "envahissante" parce qu'infiniment puissante, infiniment violente. L'absence de consensus dans les goûts poétiques (plus commune qu'au sujet des romanciers, peut-être) me semble d'ailleurs bien normale, l'émotion poétique est trop liée à la sensibilité et au désir...
Un livre qui me séduit est comme une femme qui me fait tomber sous le charme, dit justement Gracq, et c'est un peu ça pour SJPerse!! - ça y est, je tombe dans l'effusion ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste envie de dire...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste envie de dire...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JUSTE POUR VOUS DIRE UN GRAND MERCI
» envie de partir
» Bisounothérapie ^^ câlinothérapie ^^
» J'ai envie d'un gros CALIN !
» J'avais envie de le dire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM SAINT-JOHN PERSE :: ARCHIVES : SAINT-JOHN PERSE À L'AGRÉGATION DE LETTRES 2007 :: Dialogues agrégatifs : discussions à propos de la présence de Saint-John Perse au programme du concours (session 2007)-
Sauter vers: