FORUM SAINT-JOHN PERSE

Forum de discussions du site Internet Sjperse.org. Discussions et réflexions à propos de Saint-John Perse et de sa poésie ; informations relatives à la diffusion de son oeuvre.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 chamanisme et lucidité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hapaxe

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : ici et maintenant
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: chamanisme et lucidité   Sam 26 Aoû - 15:37

Bonjour Monsieur Céry

Vous écrivez dans votre commentaire de Vents, III, 6 la phrase suivante : "Alors qu'il a évoqué plus haut l'Officiant, le Chaman, il conçoit le poète dans une autonomie par rapport aux rites divinatoires : c'est l'investigation poétique elle-même qui est le pendant de l'art chamanique et qui exige (...) le recours plein et entier à une lucidité intégrale."

Si perse revendique une lucidité et une autonomie intégrales du Poète, si Perse se place à l'opposé de la tradition des poètes maudits acquis aux substances hallucinogènes, pourquoi, dans ce cas, a-t-il fréquemment recours au thème du chamanisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: chamanisme et lucidité   Sam 26 Aoû - 16:11

Il faut y voir à mon sens une réelle, une profonde empreinte justement, chez Perse, de ces rites archaïques dont le chamanisme est porteur.
Il faut bien voir que s'il revendique une autonomie du poète, c'est bien après s'être immergé dans la quête des "hommes de savoir". Mais effectivement, après coup, le poète demeure autonome, c'est d'ailleurs ce qui fait la lourdeur de sa mission. Il doit être l'interprète également, de cet acquis des chamans et des grands vents...

Vous avez vu à quel point, dans le texte, le rejet est fort, de ce recours aux substances hallucinogènes : c'est dire aussi son autonomie, justement, par rapport aux rites divinatoires des chamans. Remarquez aussi que dans les civilisations chamaniques, ce recours est encadré. Chez les Navahos par exemple, dont il s'est tant inspiré (les ayant rencontrés lui-même), seul le chaman a droit d'en faire usage. Il s'agit, pleinement, d'un rite, d'une pratique religieuse.

Un point, à propos des poètes maudits : ce que Perse fustige, c'est surtout une sorte de supercherie (en tout cas, ce qu'il perçoit comme tel) dans ce registre-là. La conquête, ou la reconquête de la connaissance par le poète, est pour lui une affaire suffisamment "sérieuse" pour se contenter de postures... Et à partir de là, cette revendication intense de la lucidité "supérieure" - rendue telle par la plongée, l'immersion dans tout ce qui est souterrain et obscur, par les moyens d'une écoute, d'une inspiration de pratiques extérieures. Le poète, dans cette lucidité, opère en somme chez Perse une sorte de synthèse consciente et implacable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: chamanisme et lucidité   Sam 26 Aoû - 16:21

J'ajoute une chose à ce que je viens de vous dire : conformément à ce qu'en dit Colette camelin si brillamment dans L'éclat des contraires, la poétique de Perse procède par une sorte de réconciliation de tendances contraires. Et dans ce registre, l'ivresse et la lucidité sont deux pôles inséparables dans Vents - le tout, synthétisé dans une démarche au terme de laquelle le poète ressort grandi dans son autorité même. Et chez Perse, l'autorité va de paire avec la lucidité, la maîtrise de l'esprit : maîtrise "intégrale".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Hapaxe

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : ici et maintenant
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: chamanisme et lucidité   Sam 26 Aoû - 16:21

Il n'y a donc pas simple analogie, mais expérience, dépassement de l'expérience par prise de distance et intériorisation. Enfin, mission d'extraire le vrai par le recours à la clairvoyance, clairvoyance qui ne renie pas l'expérience du chamanisme. En somme, le point commun et au premier abord paradoxal, résiderait dans cette mission du déchiffrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: chamanisme et lucidité   Sam 26 Aoû - 16:26

Je crois que vous avez trouvé là le mot juste : il s'agit de clairvoyance. J'ai même essayé d'opposer le terme, dans mon commentaire, à celui de "voyance", dans l'acception rimbaldienne.

Le paradoxe : réconciliation des contraires, fréquent chez Perse.
Et c'est surtout de cela que'il s'agit : "extraire le vrai", souci qui provient de cette tension de déchiffrage du réel justement. Voyez l'importance des "signes" perçus intuitivement dans le poème, et à la quête desquels le poète se met en marche, à la faveur des vents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Hapaxe

avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : ici et maintenant
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: chamanisme et lucidité   Sam 26 Aoû - 16:31

Merci pour cette idée essentielle : la réconciliation des contraires. Je note bien que vous ne parlez pas de "fusion" des contraires. Cette nuance me semble importante ; elle va dans le sens d'un consentement à la totalité de ce qui fait le monde, et non pas dans le sens d'un monde "UN".

Dites-moi si je me trompe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: chamanisme et lucidité   Sam 26 Aoû - 16:39

Non, vous ne vous trompez pas : c'est exactement ça. Je peux vous dire que quand on comprend ça, on comprend un point central et essentiel dans l'esthétique de Perse : très souvent, on est, comme dans ce cas, aux prises avec des mouvements contraires. Et tant qu'on n'a pas encore saisi cet aspect de conciliation (et effectivement, non de fusion indistincte), on est tenté d'y voir des alternatives : le songe / l'action, l'ivresse / la lucidité... Et c'est l'erreur, justement, qu'il ne faut pas commettre : Perse procède en réalité par esprit de brassage de tout ce qui lui permet d'aboutir à sa conception du monde, d'asseoir sa vision. C'est ce qui fait sa richesse : Perse n'est pas un auteur qui se fonde sur des dichotomies, mais une pluralité d'angles. C'est ce qui a plus à Senghor, dans ce terme de Perse : "L'unité sous la diversité". Ainsi compris, l'unité n'annule pas la diversité, et la diversité n'empêche pas l'unité. Sens de l'équilibre, en somme. Cela, j'y insiste, est primordial chez Saint-John Perse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chamanisme et lucidité   

Revenir en haut Aller en bas
 
chamanisme et lucidité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE CHAMANISME et LES ARTS MARTIAUX
» Le Corbeau et le Renard
» l'ALZHEIMER DU RIRE AUX LARMES (*)
» tiens voila du jambon
» techno-chamanisme (free party)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM SAINT-JOHN PERSE :: ARCHIVES : SAINT-JOHN PERSE À L'AGRÉGATION DE LETTRES 2007 :: Dialogues agrégatifs : discussions à propos de la présence de Saint-John Perse au programme du concours (session 2007)-
Sauter vers: