FORUM SAINT-JOHN PERSE

Forum de discussions du site Internet Sjperse.org. Discussions et réflexions à propos de Saint-John Perse et de sa poésie ; informations relatives à la diffusion de son oeuvre.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 l'intertexte persien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alpha



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: l'intertexte persien   Lun 4 Sep - 20:22

Bonjour.

Je n'ai abordé l'oeuvre de saint john perse que très récemment, et ose à peine poser une question sur ce forum si riche et vivant...
Je me demandais ce qu'il en était de l'intertexte persien, notamment en ce qui concerne l'oeuvre au programme, et aurais voulu savoir si certains ouvrages critiques en parlaient plus précisément.
Je me suis notamment posé la question en trouvant à deux reprises, au sein de la première section - d'ailleurs convient-il de parler de section, de séquence, de mouvement?- le terme "Reine morte" (la seconde occurence est à la page 26). J'ignore complètement si le rapprochement avec la pièce de Montherlant est absolument incongru. A ce sujet, j'aimerais en savoir davantage sur les "lectures phares" du poète.

merci d'avance pour vos réponses, et pour la constitution de cet admirable site.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: l'intertexte persien   Mar 5 Sep - 10:51

Bonjour à vous, et mille excuses pour le retard de ma réponse.
La poésie de Saint-John Perse en général est parcourue d'intertextes très denses, qu'il serait difficile de recenser intégralement. Il se peut que l'on rencontre ça et là certains éléments qui relèvent d'emprunts, "réinvestis" si l'on peut dire, dans le flot des poèmes. Celui que vous énoncez ici me paraît fécond ; j'avoue que je n'y avais pas pensé.

Sans entrer dans des détails théoriques, je me référerais pour vous répondre, à cette distinction introduite par Michael Riffaterre, dans un article qui fait date (« La trace de l’intertexte », in La Pensée, N° 215, octobre 1980) - entre d’une part les traces intertextuelles dont la mise à jour n’est pas indispensable pour la compréhension du texte et qui viendrait en sus, en complément (intertextualité « aléatoire »), et d’autre part, celles dont la révélation est indissociable d’une lecture éclairée du sens lui-même (intertextualité "obligatoire").
Je vous dirais que l'intertextualité "aléatoire", pour reprendre cette nomenclature, sont certainement nombreuses chez Perse, mais elles ne sont pas significatives au point qu'on doive y être attentif pour une lecture éclairée des textes au programme. En revanche, encore conformément à cette distinction, si l'on devait distinguer une intertextualité "obligatoire" pour Vents, il est certain que certaines références viennent renforcer les "soubassements" du texte. Il s'agit en l'occurrence de cet aspect initiatique de la quête spirituelle mise en jeu tout au long du poème, et matérialisée par cette sorte de voyage, de mouvement dominant "en Ouest". De ce point de vue, Perse reprend l'idée et le mouvement de la quête d'Ulysse dans l'Odyssée, et également celle qui est représentée par Dante dans la Divine Comédie. Il s'agit là des deux textes essentiels qui représente un peu les pôles intertextuels dominants du poème, relevant tous deux de cette dimension initiatique incarnée dans un voyage symbolique avec son itiniéraire propre, ses trajectoires et ses épreuves. Dans la Divine Comédie , vous trouverez de surcroît une réflexion voisine de celle qui est engagée par Perse, à propos de la fonction même du poète, qu'il s'agisse d'un point de vue spirituel ou historique. Vous pourrez trouver des éléments d'analyse très utiles dans ce domaine, dans L'éclat des contraires de Colette Camelin (au sein du chapitre qu'elle consacre à Vents). Et j'ajouterais que dans les ouvrages critiques qui paraîtront dans quelque temps autour des oeuvres du programme, seront également proposées des mises en perspectives utiles à ce sujet...

Les intertextes sont plus diffus et moins essentiels pour Chronique et Chant pour un équinoxe ; il existent néanmoins, à titre plus marginal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Sandra Bernisse



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: l'intertexte persien   Mer 6 Sep - 13:44

M. Céry, je prends le relais de la question précédente, pour vous demander s'il existe, dans la bibliographie critique, un ouvrage qui traite spécifiquement de cette question des intertextes dans la poésie de Saint-John Perse. Ce lien apparemment dense du poète avec ses lectures, m'intéresse personnellement beaucoup : je pense qu'on peut beaucoup apprendre à propos d'un écrivain, à partir de ses lectures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: l'intertexte persien   Mer 6 Sep - 20:36

Si ce n'était l'occasion de cette année d'agrégation riche en publications nouvelles, je me bornerais à vous indiquer les deux titres qui me paraissent essentiels dans ce domaine, à savoir : L'éclat des contraires de Colette Camelin, et les ouvrages de Rénée Ventresque (Les Antilles de Saint-John Perse. Itinéraire intellectuel d’un poète, Paris, L’Harmattan, 1993 ; Le songe antillais de Saint-John Perse, Paris, L’Harmattan, 1995). Mais justement, nous en sommes à cette année pivot où la critique persienne va s'enrichir de plusieurs titres, et justement, l'un d'entre eux sera consacré tout particulièrement à cette question des lectures et inspirations de Saint-John Perse, et il est signé de la même Renée Ventresque. Le titre : Saint-John Perse dans sa bibliothèque, à paraître chez Champion, dans un délai que je ne peux vous préciser (octobre, novermbre...). Au sein de la critique persienne, Renée Ventresque est réputée pour les études très minutieuses qu'elle a établies autour des lectures du poète, prenant en compte avec une méthode rigoureuse la bibliothèque personnelle de Perse, conservée à la Fondation Saint-John Perse d'Aix-en-Provence. Il ne fait pas de doute que ce type d'étude est très utiles pour considérer l'origine des intertextes. Vous voyez donc que votre préocuppation sera bientôt, au cours de cette année de préparation du concours, comblée avec cet ouvrage dont je présume la qualité.

J'en profite pour signaler que j'ai "augmenté" l'annonce que j'avais faite sur le forum, à propos des parutions "persiennes" attendus pour la rentrée universitaire (mention faite de cet ouvrage de Renée Ventresque et précision pour la maison d'édition et la colletction de l'ouvrage à paraître de Colette Camelin) : http://sjperse.forumculture.net/viewtopic.forum?p=31#31
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Sandra Bernisse



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: l'intertexte persien   Mer 6 Sep - 20:51

Merci beaucoup ! Je vais attendre donc la parution du livre de Renée Ventresque, mais je vais déjà aller voir du côté de L'éclat des contraires de C. Camelin. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'intertexte persien   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'intertexte persien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plagiat ou intertextualité?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM SAINT-JOHN PERSE :: ARCHIVES : SAINT-JOHN PERSE À L'AGRÉGATION DE LETTRES 2007 :: Dialogues agrégatifs : discussions à propos de la présence de Saint-John Perse au programme du concours (session 2007)-
Sauter vers: