FORUM SAINT-JOHN PERSE

Forum de discussions du site Internet Sjperse.org. Discussions et réflexions à propos de Saint-John Perse et de sa poésie ; informations relatives à la diffusion de son oeuvre.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 influences littéraires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kath



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: influences littéraires   Sam 20 Jan - 23:50

Bonsoir,

je viens de m'inscrire sur le forum. Cela fait un certain temps que je connais le site, qui est vraiment une source précieuse, mais je n'osais pas participer aux discussions, ne me sentant pas vraiment de niveau.
J'ai eu l'occasion de lire quelques échanges, particulièrement sur la question des intertextes et des influences littéraires, point sur lequel je suis particulièrement amenée à réfléchir dans le cadre d'une leçon. Cela fait quelque temps que j'y réfléchis et j'avoue que je suis face à un certain nombre de difficultés.... en particulier celle de mesurer la place des influences sans réduire le texte à un décryptage pas toujours justifié et fructueux. J'ai lu les travaux de C.Rigolot et je me demandais si les tonalités épidictique et épique peuvent être rattachées aux influences de Pindare et Maeterlinck (pour l'éloge) et Homère et Virgile (pour l'épique)... c'est à dire si on peut faire un lien entre influences littéraires et certaines tonalités des "recueils". Dans un cours que j'ai suivi, mon professeur a également fait un parallèle avec Pindare et les Parnassiens pour le problème de la poésie impersonnelle... si je comprends le lien avec Pindare ( par rapport aux traits de style, aux traductions et à l'importance qu'a ce poète pour Saint John Perse), je voulais vous demander si le parallèle avec Leconte de Lisle, par exemple, se justifiait (au-delà du fait que Leconte de Lisle soit originaire de La Réunion). Enfin, dernière question, parce que je ne veux pas abuser de votre patience, j'ai cru voir un parallèle possible avec certains poèmes de Materlinck (Les Serres chaudes), notamment en ce qui concerne la richesse des images et le refus d'un lyrisme facile, est-ce pure imagination de ma part ou pourrait-on, selon vous, y voir une influence possible?
Quoi qu'il en soit, je vais continuer à suivre les échanges qui me permettent à chaque fois d'y voir plus clair.
Je salue, encore une fois, votre initiative.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sjperse
Admin
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: influences littéraires   Jeu 25 Jan - 22:06

Bonjour à vous et bienvenu sur le forum. Mille excuses pour le retard de ma réponse. Vous posez ici la question en effet importante des intertextes chez Perse, question qui a longtemps été épineuse, étant donné qu'on répugnait à envisager les traits communs de l'écriture de Perse avec celle de ses contemporains ou prédecesseurs, considérant que son originalité en serait amoindrie. C'est en fait l'inverse qui est apparue au terme d'un examen approfondi dans ce domaine, avec les apports essentiels de Colette Camelin et Renée Ventresque.

A propos des parallèles que vous mentionnez : Virgile et Homère - cela a été abondamment souligné justement par Colette Camelin dans l'Eclat des contraires, et juustement à propos de Vents, et de son caractère de trajet initiatique.
Pindare également : en terme de métrique, la chose a été mise en perspective dans des travaux anciens déjà.

Quant à Maeterlinck ou à Leconte de Lisle : il est toujours intéressant d'envisager les liens du premier Perse avec ce versant-là de la poésie, et notamment, les liens d' "Images à Crusoé" avec le dernier symbolisme. Maeterlinck pour l'éloge : oui, certainement, dans une certaine mesure : Leconte de Lisle : je serais personnellement plus réservé... Mais en revanche, le Perse de la maturité (d'aucuns vous diraient le "vrai" Perse) est tout de même bien éloigné de ces traces-là. Alors ce que je vous conseille, c'est de n'introduire ce type de parallèle qu'à condition d'argumenter selon l'époque créatrice persienne visée, et de ne pas le faire de manière trop systématique ou générale. Et pour parler d'intertextes, il est nécessaire de s'appuyer sur des éléments plus probants : de simples parentés, d'autant plus circonscrites, ne peuvent constituer d'intertextes à proprement parler.
Bien à vous, Loïc Céry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sjperse.org
Kath



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: influences littéraires   Ven 26 Jan - 18:17

Merci beaucoup pour votre réponse. Il me semblait en effet que dans Vents, Chronique et Chant pour un équinoxe, Saint-John Perse s'était éloigné de l'influence de Leconte de Lisle. Votre réponse me permet une fois de plus d'y voir plus clair. Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: influences littéraires   

Revenir en haut Aller en bas
 
influences littéraires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les amazones de la blogosphère : un article de télérama sur les blogs littéraires
» Les adaptations littéraires et vous!
» Les bonnes résolutions littéraires
» Ouvrir un espace de news littéraires sur le forum
» Les critiques littéraires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM SAINT-JOHN PERSE :: ARCHIVES : SAINT-JOHN PERSE À L'AGRÉGATION DE LETTRES 2007 :: Dialogues agrégatifs : discussions à propos de la présence de Saint-John Perse au programme du concours (session 2007)-
Sauter vers: